Me former et échanger

Partager des expériences professionnelles, échanger avec des confrères sur ses pratiques et méthodes de travail, faire connaissance avec de nouveaux partenaires, creuser de nouvelles thématiques…

Me former et échanger

La formation peut être une action en tant que telle dans un programme mais peut être un levier à actionner dès le démarrage de la démarche. Les bénéficiaires peuvent acquérir un niveau nécessaire à la bonne compréhension de la démarche, et ainsi une culture commune peut voir le jour petit à petit au sein de l’organisation. Mais aussi de façon plus pointue pour les personnes en charges de la mise en œuvre d’actions.

Les salariés, ainsi que les élus ou administrateurs sont des personnes ayant des besoins qu’il convient d’identifier.

D’autres acteurs engagés ont sans doute déjà mené de telles démarches. Leur retour d’expériences peut vous être bénéfique et ainsi vous faire gagner du temps en vous posant les bonnes questions. Des réseaux sont disponibles pour faciliter les échanges et ne demandent qu’à être activés !

Former des élus/administrateurs et des agents/salariés

En effet, il est aussi question de créer une culture commune Énergie-Climat au sein d’une commission, du conseil municipal, d’un service, d’une direction. Par ailleurs, les sujets Énergie-Climat sont nombreux et peuvent être complexes. Il est alors parfois nécessaire de suivre des formations spécifiques, comme sur la rénovation du patrimoine bâti, sur les outils financiers..

Les personnes, ainsi formées, peuvent monter en compétence dans leur propre métier, pour ce qui concerne les agents et aussi pouvoir être ambassadeurs de la politique Énergie-Climat.

Les salariés, ainsi que les élus ou administrateurs sont des personnes ayant des besoins qu’il convient d’identifier.

Il s’agit donc d’aller au-delà d’un premier niveau de sensibilisation mais bien d’ancrer les dimensions Énergie-Climat dans les métiers et dans les prises de décisions.

Participer à des réseaux d’échange

Pour les collectivités, des réseaux formels ou informels existent. Le réseau national des collectivités Cit’ergie ou encore le réseau de collectivités ayant signé la convention des Maires pour le Climat et l’Énergie sont 2 exemples.

Energy Cities a aussi proposé une liste de discussion Énergie-Climat qui est très active. AMORCE anime des groupes de travail pour ces adhérents.

La Métropole de Lyon, à travers les Conférences Énergie-Climat, facilite les relations entre signataires du Plan Climat.

Vous souhaitez rencontrer d’autres confrères et échanger sur votre métier ?

L’ALE anime déjà divers groupes de travail auxquels vous pouvez surement vous joindre :

Si d’autres thématiques présentent un intérêt similaire, l’ALE peut aussi vous accompagner dans la création d’un nouveau réseau.

Les possibilités ne manquent pas, alors n’hésitez pas.