L’Agence Locale de l’Energie de l’agglomération lyonnaise (ALE)
Accueil du site > Qui sommes-nous ? > Actualités > Eclairage public : 5 communes de la Métropole de Lyon ont engagé l’extinction (...)

Eclairage public : 5 communes de la Métropole de Lyon ont engagé l’extinction nocturne

FRAPNA, SIGERLY et ALE ont partagé l’intérêt de l’extinction de l’éclairage public la nuit lors d’une conférence à la MRE fin octobre. Intérêt économique tout d’abord, comme l’a mis en avant M Denis Verkin, adjoint au maire en charge du cadre de vie de la commune de Limonest, qui a mis en place cette mesure à titre expérimental depuis janvier 2015 avec l’appui du SIGERLY. Intérêt écologique aussi, comme l’a montré Lydie Nemausat de la FRPANA, en rappelant les impacts sur la faune nocturne, mais aussi sur la flore. Cette possibilité d’éteindre la voirie la nuit est de plus en plus pratiquée, comme l’a montré Sylvain Godinot de l’ALE, prenant exemple sur le Puy-de-Dôme appuyé par l’ALE locale, l’ADHUME, et l’ANPCEN, association de protection du ciel nocturne. Elle constitue une piste d’économies intéressante, avec une dépense d’éclairage public de l’ordre de 9 €/an/habitant en moyenne nationale, soit un potentiel d’économies d’environ 2 à 4 Euros (données 2012).

JPEG - 122.1 ko

5 communes située dans la Métropole de Lyon le pratiquent déjà : 

  • Dardilly, la plus ancienne depuis fin 2012, extinction partielle de 1h à 5h ;
  • Givors, en expérimentation de 0h30 à 4H30 depuis l’été 2015 ;
  • Limonest, de 0H30 à 5h depuis fin janvier 2015, sauf sur l’axe principal ;
  • Charly, expérimentation d’extinction totale de 00H30 à 5H00, depuis juin 2015.
  • Saint-Didier-au-Mont-d’Or, depuis 2015 également.

Thomas Mouyon du SIGERLY appuie les communes ayant confié la compétence éclairage public au syndicat. Il insiste sur la nécessité de concertation préalable et de bonne information, moyennant quoi les solutions techniques existent. Enfin, le sujet ne se limite pas à l’éclairage public puisque la loi impose désormais l’extinction des monuments historiques mais aussi des vitrines des commerces la nuit. Pour la faire connaitre et respecter, la FRAPNA fait appel aux citoyens volontaires, appelés "sentinelles de l’environnement".

En conclusion : une action de sobriété énergétique à très forte rentabilité à la portée de beaucoup d’autres communes de l’agglomération !


Télécharger les supports d’intervention


haut de page